English (United Kingdom)French (Fr)

Réalisez gratuitement votre prédiagnostic Développement Durable avec l'IRIAF


Logo CRCI
Espace Blog
Poster un nouveau billet S'abonner aux flux RSS

Consulter les archives


Transition énergétique, la Région Poitou-Charentes garde une "énergie d'avance" à découvrir sur le salon de la Croissance Verte les 6 et 7 novembre à Poitiers
FREDERIC Sophie, TERRE MAJEURE
le Monday 13 October 2014

TRANSITION ENERGETIQUE, LA REGION POITOU-CHARENTES GARDE « UNE ENERGIE D’AVANCE » :
à découvrir sur le salon Croissance Verteles 6 et 7 novembre 2014 à Poitiers


L'écologie crée des emplois
Alors que la loi sur la transition énergétique sera soumis à un vote solennel demain mardi 14 octobre à l'Assemblée, la Région Poitou-Charentes a fait de l'excellence environnementale une ambition pour son territoire et créer un nouveau modèle plus respectueux de
l’environnement créateur de richesses et d'emplois. Cette dynamique, lancée par Ségolène Royal en 2004, fait de Poitou-Charentes un laboratoire régional en accompagnant les initiatives locales, les habitants et les entreprises. C'est par l'innovation, la créativité et l'écoute que la Croissance Verte est une réalité en région Poitou-Charentes aujourd'hui.

Depuis 2004, l'excellence environnementale a trouvé son territoire en Poitou-Charentes avec  :
* le soutien aux énergies renouvelables qui a permis l'émergence d'industriels comme VMH Énergies installé dans la Nouvelle Fabrique Ecologique (ex-New Fabris) capable de répondre aux besoins en équipements en énergies renouvelables en Poitou-Charentes.
* l'installation de près de 3 500 unités photovoltaïques sur l'ensemble du territoire correspondant à la consommation électrique annuelle de 65 000 habitants et la création de la SEM ESTER pour équiper les territoires de centrales photovoltaïques avec un prix de rachat compétitif : TIPER à Thouars.
* l'installation de 73 méthaniseurs en Poitou-Charentes et le développement d'une unité de méthanisation par canton : Cap'ter à Saint Varent, Earl Giraud à Faye l'Abbesse. 
* 26% des fonds européens FEDER dédiés au développement des énergies renouvelables, soit 4 fois plus que la moyenne française.
* la rénovation des bâtiments pour l’économie d’énergie, la création d’emplois et la préservation du pouvoir d'achat des familles : 4 300 logements sociaux réhabillités, 1 000 premiers logements très basse consommation, le lancement d'une plateforme de recherches Atlantek.
* le développement d'une huile écologique pour transformateur électrique en partenariat avec Valagro et ERDF.

http://salon.croissanceverte.poitou-charentes.fr/

Eco-systèmes veut doubler la collecte des petits appareils électriques
RPpublics ,
le Monday 13 October 2014

Alors que l’Europe impose à la France d’ambitieux objectifs de collecte des déchets d’équipements électriques et électroniques d’ici à 2019 (14kg par habitant contre 7 aujourd’hui), Eco-systèmes cherche à capter les 65 000 tonnes de petits appareils électroménagers encore jetés à la poubelle chaque année par les consommateurs.
  L’éco-organisme et ses partenaires distributeurs, mettent en place une campagne d’envergure « Rapportez vos petits appareils en magasin » pour renforcer la sensibilisation des consommateurs à la reprise des appareils électriques usagés sans obligation d’achat. 
L’éco-organisme mènera de front spots TV et opérations spéciales en magasin, avec l’objectif de doubler voire tripler les taux de collecte en magasin sur le dernier trimestre 2014. 
 

Guillaume Duparay, directeur de la collecte explique : «Cette campagne nationale intervient quelques semaines après la publication d’un décret imposant aux magasins qui disposent d’une surface de vente de plus de 400m2 dédiée aux appareils électriques, de reprendre les petits appareils sans conditions d’achat. Cette nouvelle obligation est l’occasion de communiquer plus encore sur les dispositifs existants et permettre aux magasins de faire de même. 
Depuis 2013, près de 5500 meubles de collecte ont été installés partout en France chez nos partenaires-distributeurs. Avec cette campagne nous voulons rappeler que « rapporter en magasin » est la solution la plus pratique pour les consommateurs. Par ailleurs, nous voulons de façon simple et drôle rassurer les français sur le devenir de leurs appareils »

Plus de 2000 diffusions sont prévues du 12 octobre au 15 novembre sur les chaînes hertziennes et de la TNT de manière à toucher un large et vaste public.
Ces spots viendront appuyer la communication sur le lieu de vente mise en place, depuis le 1er octobre,  dans 1130 magasins  appartenant aux enseignes suivantes : Auchan, Boulanger, Bricomarché, But, Carrefour, Cora, Conforama, Darty, Intermarché, Leclerc, Mr Bricolage, Pro & Cie, et certains magasins indépendants. Affiches, kakemonos, totems, box palettes ou arches à l’image de « Kiki le grille-pain » ont en effet été installés au niveau des meubles de collecte pour renforcer leur visibilité et inciter les clients des magasins à rapporter leurs  petits appareils. 
 

En savoir + : www.eco-systemes.fr - www.facebook.com/ecosystemes - Twitter @Eco_systemes

Et si vous pensiez l'entreprise autrement ? Initiative France défend une autre idée de l'entrepreneuriat
INITIATIVE FRANCE ,
le Monday 13 October 2014


Faire émerger une nouvelle génération d’entrepreneurs engagés dans une approche économique responsable et créatrice d’emplois grâce aux fonds issus de l’épargne solidaire, tel est le maître mot du Prêt d’honneur Initiative Remarquable, le nouveau prêt d’Initiative France créé en 2013 et entré dans sa phase opérationnelle depuis 2014. 
 

Alors que la situation de l’emploi n’a jamais été si précaire en France avec un taux de chômage de 9,7%[1], et que la  création d’entreprise apparait de plus en plus comme une alternative crédible à la recherche d’emplo [2], Initiative France entre en campagne pour valoriser l’entrepreneuriat remarquable. Un entrepreneuriat annonciateur d’une économie circulaire, plus humaine, responsable et créatrice d’emplois. 
 

Pour accompagner le lancement opérationnel de ce nouveau prêt, appuyer l’ensemble de ses plateformes locales et accélérer son déploiement, Initiative France lance avec la complicité de l’agence Eliott & Markus, une campagne de sensibilisation nationale qui s’appuie sur un dispositif de communication 360°, engagé et partenarial.

En savoir plus : http://www.initiativeremarquable.com

Valorisation des déchets et économie circulaire : les innovations à découvrir sur le salon Croissance Verte les 6 et 7 novembre 2014 à Poitiers
FREDERIC Sophie, TERRE MAJEURE
le Tuesday 30 September 2014

Valorisation des déchets et économie circulaire : les innovations à découvrir sur le salon Croissance Verte les 6 et 7 novembre 2014 à Poitiers


Organisé par la Région Poitou-Charentes et le Pôle des Éco-Industries, sous le haut patronage de Ségolène Royal, Ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, l’édition 2014 mettra à l’honneur la valorisation des déchets et les actions de proximité à l’échelle des collectivités avec un nouveau pavillon dédié à l’économie circulaire.

Gestion territoriale des matières et de l'énergie, écologie industrielle, éco-conception, recours au réemploi et à la réparation,  recyclage, développement des circuits courts… sont autant d’enjeux forts de la politique régionale et de projets concrets développés en Poitou-Charentes.

La Région Poitou-Charentes, laboratoire d'innovations et d'expérimentations

Parce que l’économie circulaire est un levier de la transition énergétique des territoires, la Région Poitou-Charentes, en lien avec les populations et les acteurs économiques, soutient le développement de projets comme : Biotop à  La Rochelle (17), les projets de la filière bois construction dans le Nord des Deux-Sèvres, les Ateliers du Bocage sur leurs activités de préparation au réemploi et à la réutilisation, Séché Eco-industries, pour son projet de fabrication de biocarburant de 3ème génération ou encore l'association Valoris textile …

Le groupe Séché, via sa filiale SVO implantée au Vigeant (86), partenaire ou initiateur de nombreux projets structurants pour la Croissance Verte en région parmi lesquels :
* le site pilote de production de biocarburants de 3ème génération : à partir de biomasse algale mise au point avec la SEML Valagro. La prochaine étape de ce programme est un site démonstrateur de 7 000 m² de bassins de culture d’algues;
* l’unité de méthanisation en cours de développement, soutenue par la Région dans le cadre du Fonds Régional d'Excellence Environnementale.

Avec le réseau BIOTOP, la zone industrielle de Périgny près de La Rochelle, qui regroupe près de 250 entreprises et 7500 salariés, expérimente l’Écologie Industrielle et Territoriale (EIT). Cette démarche, initiée par le Pôle des Éco-Industries en 2011, s’est depuis élargie à l’ensemble des acteurs de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle. En mettant en relation les entreprises locales, le réseau BIOTOP a mis à jour des possibilités de valorisation des déchets en circuit court. Depuis 2012, la collecte de déchets plastiques sur la zone permet à la société Périplast de fabriquer annuellement 3,5 tonnes de tubes de PVC neufs. Le torréfacteur Merling s’est aperçu que ces sacs d’importation de café en toile de jute intéressaient l’Atelier Végétal. Ou encore que les « big bacs », grands sacs en textile, de l’entreprise de produits naturels alimentaires et cosmétiques Léa Nature, pouvaient être utilisés par son voisin Ovive pour récupérer des coquilles d’huitres qu’il transforme en produits pour les jardins et fonds d’aquarium. Le dernier projet, Melting Pot, est la 1ère solution de toiture végétalisée 100% recyclée.

L'association d’insertion Valoris textile, soutenue par la Région, est spécialisée dans la récupération et la valorisation de textiles usagés. Le programme de mutivalorisation de déchets textiles porté par le Pôle des Eco-Industries de Poitou-Charentes se fait en partenariat avec Valoris textile, Valagro, Eco-Ethanol et est financé par l'éco-organisme du textile ECO- TLC. 70?% des 140 tonnes de vêtements usagés fournis par les associations caritatives sont recyclés (les 30?% restant continuent d'être incinérés), pour faire des chiffons industriels, pour l'export (notamment vers l'Amérique du Sud), et vers des niches commerciales. L’association recherche de nouveaux débouchés innovants pour les matières revalorisées : isolation de bâtiment, sac publicitaire...

Avec l'appel à projets régional Eco-produits Eco-procédés « INNOV’3R » dédié à la prévention, gestion, recyclage et valorisation des déchets, la Région soutient depuis 2004 l'émergence de projets exemplaires et innovants d'entreprises portant sur la problématique des déchets avec un objectif de réduction des quantités ou de leur toxicité.

La Région avec l'ADEME a lancé également cette année un appel à manifestation d'intérêt pour développer l'écologie industrielle et territoriale en Poitou-Charentes.
L’enjeu principal est d’encourager une dynamique collective et pérenne permettant une transition économique et environnementale durable des territoires qui doit permettre la concrétisation, sur un territoire, de processus innovants notamment sous l'angle technologique et organisationnel tels que :
* la valorisation et l’échange de flux industriels (eaux, déchets et coproduits, énergie) ;
* l’adaptation des procédés industriels suite à des échanges ou des mutualisations de flux ou de services aux entreprises (collecte et réutilisation des eaux pluviales, transport…) ;
* le partage d’équipements ou d’infrastructures (production de chaleur, …) ;
* la création d’activités intermédiaires (d’interface), permettant de combler les chaînons manquants dans l’écosystème industriel local entre une activité émettrice d’un côté et une activité consommatrice de l’autre.

De plus, avec le Pôle des Eco-Industries de Poitou-Charentes, la région possède un formidable outil pour promouvoir et développer une économie circulaire, sociale et solidaire sur son territoire :
* Domaines d’expertise : gestion & prévention des déchets, éco-conception, écologie industrielle et territoriale (EIT), efficacité énergétique, développement de nouvelles activités durables
* Exclusivités nationales : développement d’un référentiel d’indicateurs spécifiques à l’EIT, lancement en février 2015 de la 1ère formation à destination des porteurs de démarches d’EIT (« Animateur territorial développement durable dans une approche d’écologie industrielle »)


Parmi les exposants à découvrir sur le Pavillon Economie Circulaire du Salon Croissance Verte, le 6 et 7 novembre 2014 à Poitiers

– REVI + / ENVIE 2, Spécialiste de la collecte et du recyclage des déchets. Entreprise d'insertion.

– SÉCHÉ ÉCO-INDUSTRIES, www.groupe-seche.com

– ETS J MENUT. Répond aux besoins du traitement et du recyclage des déchets métalliques, tels que les ferrailles, fontes, véhicules hors d'usage, cuivre, aluminium... avec des techniques de recyclage adaptées aux industries et collectivités.

– ORION TECHNOLOGIES, www.orion-technologies.fr
Orion Technologies commercialise des systèmes de traitement d'eau contre le calcaire (procédé AQUABION) ainsi que des systèmes de traitement des boues des réseaux de chauffage (plancher chauffant, radiateurs…). Ces systèmes fonctionnent sans électricité, sans chimie, sans rejet d'eau.

– ESOPE SCOP SARL, www.esope-ap.fr
Recyclage de déchets électriques, électroniques, plastiques et autres. Transformation de chutes de production et création de sacs à main et objets de communication.

– FUTURAMAT, www.futuramat.fr
Futuramat produit et commercialise des matières plastiques à base végétales. L'intérêt majeur est l'utilisation de ressources renouvelables (céréales, bois…) en substitution du carbone fossile classiquement utilisé pour ces matériaux.

– MC PLAST, www.mcplast.fr. Entreprise basée près de Nantes spécialisée dans l'injection de matières premières bio sourcées pour diverses applications : menuiseries industrielles, objets de décoration, horticulture.

– PAPREC D3E, www.paprec.com. Spécialisé dans la collecte et le recyclage des déchets d'équipement électriques et électroniques (DEEE), des piles et des luminaires depuis plus de 20 ans. L'agence de Chauvigny avec ses 21 salariés, collecte et recycle plus de 300 tonnes de DEEE par an.

– HDPS – MATEX, www.matex.fr. Matex conçoit, fabrique des bennes pour carrossiers, pour déchetterie, benne ATEX, à vis… mais également des compacteurs, des basculeurs de bacs et ensemble intégré dans la ligne de production client.

– DÉCAPT’SOFT, www.decapsoft.com. Entreprise innovante dans le décapage écologique. En effet, elle utilise un procédé par projection en basse pression.

– LES ATELIERS DU BOCAGE, www.ateliers-du-bocage.fr. Structure d’insertion d’Emmaüs spécialisée dans la collecte et le réemploi des équipements électroniques et bureautiques.


Deux conférences sur cette thématique sont également organisées sur le Salon : 
Jeudi 6 novembre  16h00 - 17h30 : La chimie du recyclage,
Vendredi 7 novembre  10h00 - 11h30 : Compétitivité, Emploi, Durabilité : si la solution
était locale

Valoriser ses émissions de CO2 - 5 novembre 2014
ATEE OUEST ,
le Friday 12 September 2014

L’ ATEE Ouest vous invite à la réunion :
VALORISER SES EMISSIONS DE CO2 EVITEES : SIMPLE ET EFFICACE !
Mercredi 5 novembre 2014
Petit-déjeuner réunion de 7h45 à 10h – Spécial adhérents de l’ATEE ou Réunion de 17h à 19h30 – ouverte à tous à l’Ecole des Mines de Nantes
 
Le Compte Épargne CO2 est un projet innovant lancé par une start-up bretonne. Cette idée
de passer de la contrainte à l’envie est parrainée par Michel Rocard et Nicolas Hulot.
 
A partir d’un scénario de référence initial des émissions de GES, il permet aux citoyens et
entreprises françaises de bénéficier du « marché carbone », c’est à dire de calculer leurs
réductions de CO2 et de les valoriser de deux manières :
- en les revendant à des entreprises souhaitant compenser leurs propres émissions en bénéficiant d’une reconnaissance de l’ONU et de l’Etat Français ;
- en les échangeant contre des bons d’achats et ainsi créer une économie circulaire bas carbone sur nos territoires.
 
Le « kg de CO2 » devient ainsi une nouvelle valeur d’échange, qui, en lui donnant de la
valeur,
   - en limite les émissions et contribue donc à lutter contre le réchauffement climatique.
   - crée un nouvel actif valorisable pour les entreprises et les ménages.
 
Des entreprises l’ont déjà mis en place, venez en discuter…

PROGRAMME RÉUNION PETIT DEJEUNER :
 
8h00 : IntroductionBernard LEMOULT, président de l’ATEE Ouest
8h15 : Présentation du Compte épargne CO2, 
Enjeux et perspectives,  
Etat d’avancement sur les territoires
Olivier MESSAGER, associé du  Compte épargne CO2
9h30 : Retours d’expériences Renaud BONNEL, directeur de l’entreprise BONNEL
10h00 : Fin de la réunion

PROGRAMME RÉUNION DE 17h :
 
17h00 : Accueil
17h15 : Introduction
Bernard LEMOULT, président de l’ATEE Ouest
17h30 : Présentation du Compte épargne CO2,
Enjeux et perspectives,
État d’avancement sur les territoires
Olivier MESSAGER, associé du  Compte épargne CO2
18h15 : Retours d’expériences
Jean-Marc LEVEQUE, directeur RSE du Groupe Triballat Noyal
Sylvie LEBRETON, directrice adjointe LCBTP – Filiale Groupe Pigeon
19h30 : Fin de la réunion

Inscription :

http://www.emn.fr/z-dre/lsd/index.php?sid=68723&lang=fr 

1er Salon National de l’Economie Sociale et Solidaire se tiendra à Niort les 17 et 18 octobre 2014
FREDERIC Sophie, TERRE MAJEURE
le Thursday 11 September 2014

1er Salon National de l’Economie Sociale et Solidaire
Les 17 et 18 octobre 2014 à Niort – Salle de l’Acclameur

C’est une première ! Poitou-Charentes accueillera les 17 et 18 octobre prochains, le premier Salon National de l’Economie Sociale et Solidaire à Niort.

Objectifs : 
-  Apporter des solutions concrètes, des conseils et informations pour concilier activité économique et utilité sociale.
-  Faire connaître au plus grand nombre le modèle de l’économie sociale et solidaire, son poids, ses succès, ses innovations et son potentiel de développement.

Cet événement, organisé par la Région Poitou-Charentes, le CNCRES, la CRESS Poitou-Charentes, veut porter des objectifs ambitieux et engagés : présenter des initiatives concrètes et innovantes; permettre à des jeunes de rencontrer de potentiels employeurs ; encourager l’entrepreneuriat collectif ; promouvoir des manières nouvelles et solidaires de consommer, d’épargner, de s’engager et de coopérer…

L’édition 2014 fera une place de choix à l’innovation sociale et à la jeunesse. Les jeunes sont sensibles aux valeurs de l’ESS, mais ils connaissent peu ou mal cette économie. Un espace « Place aux jeunes » leur sera dédié (information sur les métiers et les formations, animations et ateliers-débats).

C’est quoi l’économie sociale et solidaire (ESS) ?
Organisées sous forme d’associations, de coopératives, de mutuelles, ou encore de fondations, les entreprises de l’ESS sont présentes dans de nombreux secteurs : social, santé, agriculture, banque, assurance, enseignement...
Les principes de l’ESS reposent sur 3 piliers : solidarité, démocratie, innovation.

Chiffres clés

En France c’est
222 800 établissements employeurs
2.34 millions de salariés
10.3% de l’emploi

En Poitou Charentes c’est
6 967 établissements employeurs
72 538 emplois
13.1% de l’emploi

Pourquoi Niort ?
Berceau de la coopération et du mutualisme, la ville de Niort occupe une place centrale en matière d’Economie Sociale et Solidaire en France. Quatrième place financière de France, elle accueille les sièges de grandes mutuelles, mais également de coopératives et d’associations.

Le programme
Le Salon donne rendez-vous pendant deux jours au grand public, aux professionnels (ESS et non ESS), aux élus et agents des collectivités, aux porteurs de projets… pour rencontrer plus de 100 exposants répartis autour de 8 pôles :
* Institutions et infos sur l’ESS ;
* Santé et Action Sociale ;
* Finance Solidaire, Banques et Assurances ;
* Coopération et Solidarité ;
* Emploi, Insertion et Formation ;
* Entreprendre Autrement ;
* Jeunesse, Sport, Culture, Loisirs et Tourisme Social ;
* Environnement et nouvelle économie collaborative.

et accéder aux animations, conférences avec des intervenants nationaux, tables rondes, ateliers de sensibilisation à l’innovation sociale.

L’événement dans l’événement
« Les 1ers Trophées de l’Innovation Sociale 2014».
Trois prix seront remis pendant le Salon National de l’Économie Sociale et Solidaire au cours d’une cérémonie par Jean-François Macaire, Président de la Région Poitou-Charentes, et  Jean-Louis Cabrespines, Président du CNCRES :
* « Initiative jeunesse ».
* « Initiative créative et innovation sociale »
* « Coup de cœur du jury ».

« La Région Poitou-Charentes a fait de l’Économie Sociale et Solidaire un axe majeur pour le
développement de l’emploi. Deuxième région de France dans le domaine, elle développe depuis 2004 cette économie alternative où l’emploi est durable et non-délocalisable.
Construite autour de principes fondamentaux qui ont gardé toute leur force, comme la gestion démocratique (une personne = une voix), la libre-adhésion, la solidarité, la juste répartition de la richesse produite et l’ancrage territorial, l’Économie Sociale et Solidaire représente 13% de l’emploi salarié en Poitou-Charentes.
L’organisation du Salon de l’Économie Sociale et Solidaire est une bonne occasion de rappeler l'importance de ce secteur et son intérêt stratégique pour l’avenir. Pour que le chômage recule en Poitou-Charentes, nous devons continuer à agir avec tous les employeurs. Dans ce combat quotidien, les mutuelles, associations et coopératives sont des alliées précieuses, qui partagent nos valeurs de solidarité.»
Jean-François Macaire, Président de la Région Poitou-Charentes

« Dans un contexte où  l’économie sociale  et solidaire connait un écho médiatique grandissant, il est plus important que jamais d’aller à la rencontre des citoyens pour leur montrer qu’une autre forme d’économie est possible. Une économie, plus juste, plus durable, plus humaine. C’est précisément l’objectif que nous nous fixons en  organisant le 1er Salon National de l’Économie Sociale et Solidaire les 17 et 18 octobre 2014 à Niort. Innovation sociale, jeunesse, cohésion sociale, services de proximité, économie circulaire, emploi, seront à l’honneur de cette édition que nous désirons fédératrice. »
Jean-Louis Cabrespines, Président du CNCRES

www.salon-ess.fr
Toute l'actualité du salon sur Twitter!
#SalonESS, @poitoucharentes, @CressPch
Entrée gratuite

Tour Poitou-Charentes Véhicules Electriques - Invitation
VILLERET Jean-François, TVE
le Tuesday 09 September 2014

Le 3ème édition du Tour Poitou-Charentes Véhicules Electriques aura lieu les 23, 24 et 25
septembre : 11 marques, 16 modèles de véhicules et plus de 30 équipages.

Venez échanger avec les concurrents, des pionniers du véhicule électrique qui pourront vous
expliquer comment opter pour ce mode novateur de déplacement.

Le 23, un pré-événement place de la Motte Rouge à La Rochelle.

Le 24, La Rochelle - Angoulême avec des étapes à Thairé, Surgères, Zoodyssée et Cognac.

Le 25, Angoulême - Poitiers avec des étapes à Confolens, Circuit du Val de Vienne et DéfiPlanet à Dienné.

 

Sobriété énergétique du patrimoine bâti - 6 novembre 2014 à Nantes
ATEE Ouest ,
le Tuesday 09 September 2014

Sobriété énergétique du patrimoine bâti : Etat de la filière, enjeux locaux et qualité de la construction
Jeudi 6 novembre 2014
Visite de 13h à 14h
Réunion de 14h30 à 17h45
à Nantes
Le secteur d’activités du bâtiment est un acteur majeur de la transition énergétique en France. L’effort nécessaire à faire sur notre patrimoine est en effet considérable et désormais reconnu par tous. Mais au-delà des volontés de chacun et de la conceptualisation des projets, de nombreux critères techniques et organisationnels entrent en jeu : concertation locataires en site occupé, méthodes, amiante, habitudes des entreprises, coordination des lots, etc.
Comment accompagner la filière et ses acteurs dans le virage de la performance ? Quelles sont les techniques les plus adaptées pour répondre concrètement aux enjeux ? Quelle organisation mettre en place pour un projet réussi ?
Ou encore comment impliquer les compagnons dans les objectifs de résultat ?
Autant de questions autour desquelles nous échangerons, avec en point de départ le cadre du projet ADEME / Maison de l’Emploi.
Au plaisir de vous y rencontrer pour en discuter…
Information et inscription : http://www.atee.fr/r%C3%A9gion/grand-ouest 

Réunion d'information et d'échanges
ATEE OUEST
C/Ecole des Mines de Nantes - 02 51 85 85 02 - 4 rue Alfred Kastler BP 20722 44307 Nantes cedex 3
http://www.atee.fr/ http://www.energie-plus.com/

En partenariat avec :
SEQUOIA – Pôle sciences et environnement
1, rue Auguste Lepère
44100 NANTES

Grâce à la mobilisation des grossistes et des électriciens de Poitou-Charentes, un projet d’électrification au Pérou est déjà financé !
RECYLUM ,
le Thursday 31 July 2014

En avril dernier, Récylum lançait un défi solidaire auprès des électriciens : le Défi Récylum Pro « recyclons ici pour apporter l’électricité là-bas ». Grâce à l’implication de 951 agences de grossistes en matériel électrique, dont 33 en Poitou-Charentes, et de leurs clients, 575 tonnes d’équipements électriques ont été recyclées, permettant ainsi le financement d’un projet d’électrification de deux lycées et d’un centre de soins au Pérou.

Le Défi Récylum des électriciens éco-responsables : « recyclons ici pour apporter l’électricité là-bas »
Dans un souci de lutte contre le gaspillage et de partage des ressources, Récylum mobilise les électriciens. Afin de contribuer au soutien de plusieurs projets d’électrification d’écoles et de centres de soins à l’autre bout du monde (Burkina Faso, Congo, Laos, Pérou…), il leur suffit de déposer chez leur grossiste en matériel électrique participant à l’opération les équipements électriques usagés de leurs chantiers ou ceux qui dorment inutilement dans leurs locaux : matériel d’éclairage, systèmes de surveillance et contrôle d’accès, systèmes de protection incendie...  Récylum les prendra en charge pour qu’ils soient dépollués, recyclés et puissent ainsi servir à fabriquer des équipements neufs. Chaque tonne collectée sera convertie en soutien financier à un projet d’Electriciens sans frontières : 375 tonnes de matériel recyclées = 1 projet financé.

575 tonnes recyclées et un projet financé : une mobilisation qui porte déjà ses fruits !
951 agences de grossistes, dont 33 en Poitou-Charentes, se sont inscrites au Défi Récylum Pro « recyclons ici pour apporter l’électricité là-bas », permettant à leurs clients électriciens d’apporter leur contribution à cette opération solidaire. 21 tonnes des 575 tonnes d’équipements collectées proviennent de la Poitou-Charentes. C’est le projet d’électrification, via des installations photovoltaïques, de deux lycées et d’un centre de soins à Lagunas au Pérou qui sera ainsi mené à bien en septembre par Electriciens sans frontières, partenaire de Récylum. 1 015 enfants scolarisés et leurs professeurs en bénéficieront, ainsi que toute la population de la ville avec une meilleure qualité de soins. Actuellement, Lagunas n’est alimentée en électricité que de 4h30 à 6h00 et de 18h00 à 23h30 ! Les participants au Défi permettent ainsi d’améliorer, entre autres, les conditions d’intégration professionnelle des élèves des lycées Santa Maria Goretti et Padre Lucero qui proposent des formations techniques en menuiserie, mécanique, couture et informatique.

Récylum est l’éco-organisme à but non lucratif agréé par les pouvoirs publics pour organiser la collecte et le recyclage des lampes usagées et des équipements électriques et électroniques professionnels (DEEE Pro) du bâtiment, de l’industrie, de la recherche et du médical : matériels d’éclairage, de régulation et de contrôle, instruments de mesure, équipements médicaux… Pour en savoir plus : www.recylum.com.

 

Les magasins Casino Angoulême Champniers, Castorama de Poitiers et KERIA CHASSENEUIL DU POITOU élus « Meilleur point de collecte » RECYLUM
DENISE Clémence,
le Friday 25 July 2014

  Les magasins lauréats sont :
« Distributeur grand public bricolage » : le magasin Castorama de Poitiers, avec 1 495 kilos de lampes et néons collectés
« Distributeur grand public spécialisé » : le magasin KERIA CHASSENEUIL DU POITOU, avec 96 kilos de lampes et néons collectés.
« Grande surface alimentaire » : le magasin CASINO Angoulême Champniers, avec 1 103 kilos de lampes et néons collectés

Les Picto-­Charentais recyclent de plus en plus leurs lampes

Avec 608 lampes collectées et recyclées pour 1000 habitants en 2013, et une progression
de 8% par rapport à 2012, les habitants de la région Poitou­-Charentes sont de plus en plus nombreux à avoir adopté ce nouveau geste de tri et à se mobiliser grâce notamment à l’implication des points de collecte. C’est l’effort des clients du magasin qui a permis de contribuer à l’élection de ce point de collecte exemplaire.




asd