English (United Kingdom)French (Fr)

Logo CRCI
La biodiversité crée de la valeur pour les entreprises

visuelCe qu'apporte la biodiversité aux entreprises est parfois difficile à appréhender, elle joue pourtant un rôle majeur comme pour toutes les activités humaines et rend de multiples services. Mais cela reste parfois invisible, en particulier parce qu'elle fonctionne en interactions.

"La biodiversité, c'est comme le foot : il faut des bons joueurs, mais ce sont d'abord les interactions qui comptent. Il faut que le ballon circule !" explique Emmanuel Delannoy, de l'institut INSPIRE. Mais certains bons joueurs se raréfient, et des ballons circulent moins bien... Aujourd'hui, la prise de conscience des risques liés à l'appauvrissement de la biodiversité fait son chemin. Or, toute entreprise peut être actrice de la protection de la biodiversité, mais aussi l'utiliser pour créer de la valeur.

Comment pourriez-vous valoriser ce capital naturel ?

Cet article vous propose quelques pistes au coeur d'un vaste sujet encore largement à explorer.

 
Lire la suite...
 
La RSE, source d'innovation

innovationLa RSE invite à une large ouverture de l'entreprise, tout en pensant frugalité et responsabilité. Cette ouverture est une posture propice à l'innovation, qui change les règles du jeu. En effet, l'entreprise s'axe sur les besoins des parties prenantes, et change de points de vue ! Ces regards décalés donnent une créativité hors norme...!

Cet article vous propose un autre regard sur ce qu'apporte la RSE à l'entreprise, et vous invite à la cultiver dans toute sa diversité d'approches.

 
Lire la suite...
 
Mettez vos achats au service de votre performance !

achatUne démarche d'achats responsables permet d'augmenter la performance économique de votre entreprise, au delà des aspects sociétaux et environnementaux qu'elle comporte. Les résultats d'une étude publiée en septembre 2016 par l'ADEME, impliquant 20 entreprises témoins, ont en effet mis en évidences de nombreux bénéfices, avec notamment des gains de productivité entre 10% à 20% grâce à l'innovation avec les fournisseurs, la réalisation d'économies, des bénéfices pour l'image de l'entreprise et donc pour son positionnement, des bénéfices commerciaux en particulier quand l'entreprise gagne des appels d'offres qui comportent des critères responsables.

Voici quelques retours d'expérience. Une action collective achats responsables va débuter, réalisée en partenariat par les CCI, l'association d'acheteurs Achats 17 et l'ADEME. Si une telle démarche peut vous intéresser, venez aux réunions d'information qui seront organisées en mai en Charente Maritime et Deux-Sèvres.

Lire la suite...
 
Des consommateurs de plus en plus responsables

consommationr

Nous vous invitons à faire un nouveau point sur les tendances de consommation (dernier article sur le sujet : décembre 2014). Nouvelle confirmation en ce début d'année 2017 : les dernières études publiées sur le sujet montrent que le consommateur français est de plus en plus sensible à l'environnement et de plus en plus responsable.

Globalement préoccupés par l'état futur de la planète, quatre français sur cinq sont d'accord avec l'idée qu'ils ont un rôle à jouer pour réduire l'impact environnemental de leur consommation (source enquête Ministère de l'Environnement janvier 2017). Deux tendances fortes sont à noter pour 2016 selon l'étude Ethicity/Greenflex publiée en mai 2016 : la montée des préoccupations sociales et locales et le bien-être animal.

Nous vous proposons un point sur ces tendances à travers un résumé d'études de consommation récemment parues.

Lire la suite...
 
Préparez 2017, clarifiez vos enjeux ! Avec un management adapté et transversal

sme2Avoir un système de management est avant tout se doter d'un outil de performance adapté aux enjeux auxquels votre entreprise doit faire face. Les systèmes de management de la qualité et de management de l'environnement sont, d'évidence, des outils efficaces. Des études menées par la Chaire Performance des Organisations et l'Université Paris Dauphine avec le soutien de l'AFNOR montrent que les entreprises certifiées ISO 9001 (qualité) ont un gain de 4% du chiffre d'affaires, celles qui sont certifiées ISO 14001 (environnement) de 13%. Pour les entreprises qui ont adopté les 2 référentiels, le chiffre d'affaires est supérieur de 16% et le profit de 21%. Une autre étude menée par France Stratégie montre que la RSE procure un gain de performance en moyenne de l'ordre de 13 % par rapport aux entreprises qui ne l'introduisent pas (toutes choses égales par ailleurs).

A travers un management adapté et transversal, l'entreprise clarifie ses enjeux et met ses moyens au service de sa stratégie.

Comment vous préparer et mettre en place votre système de management ? Voici quelques clés qui vous aideront à avancer.

Lire la suite...
 
L'éco-conception au service de la performance de l'entreprise

recycleLa profitabilité de l'éco-conception est bien au rendez-vous des entreprises qui l'ont choisie : amélioration de l'image ou de la notoriété, meilleure relation avec le client, augmentation de la motivation ou de la fierté des employés, plus grande capacité à développer de nouveaux produits sont les quatre retombées les plus citées (résultats d'une enquête du Pôle Eco-conception de Saint-Etienne). Pour 29% des entreprises, il y a même une augmentation directe du profit, pour 69% l'effet et neutre (le produit éco-conçu ne coûte pas plus, le profit est égal).

L'éco-conception est une approche produit (ou service) qui prend en compte le cycle de vie avec toutes ses étapes pour améliorer l'impact environnemental global de l'offre. Elle établit un compromis entre les attentes du client et l'environnement, et est souvent source d'innovation et de différenciation par rapport à la concurrence.

Nous vous proposons quelques questions qui vous permettront d'identifier si l'éco-conception peut vous concerner, et si oui comment débuter votre démarche.
 
Lire la suite...
 
C'est quoi la RSE ?

rse2A l'occasion des 10 ans de partenariat entre l'AFNOR et les CCI en Poitou-Charentes pour développer la RSE dans les PME, Stéphane MATHIEU, Directeur de l'action régionale du Groupe AFNOR est intervenu pour rappeler de manière simple ce qu'est la Responsabilité Sociétale des Entreprises.

Face à un monde en mutation, à la pression de plus en plus forte de la société civile pour que les entreprises rendent compte de leurs activités, mais aussi aux nouvelles attentes des générations Y et Z, la RSE constitue un vraie réponse et une innovation en tant que telle. Elle permet à l'entreprise de contribuer au développement durable tout en développant sa performance globale. 

Le parcours RSE proposé gratuitement aux PME par les CCI et l'AFNOR entre 2006 et 2016 (uniquement en Deux-Sèvres entre 2006 et 2008, puis élargi progressivement à toutes les CCI du Poitou-Charentes) a permis d'organiser 35 ateliers de découverte RSE auxquels 310 entreprises ont participé, de réaliser 83 diagnostics courts RSE en entreprises avec, pour cette année, 16 demandes supplémentaires pour le réaliser ; d'organiser 7 rendez-vous de partage d'expériences d'entreprises engagées dans démarches de RSE avec 114 entreprises participantes ... Si vous n'êtes pas encore entré dans une démarche de RSE, contactez-nous !

Lire la suite...
 
Partenariats associatifs : un levier d'innovation et de performance pour votre entreprise

partenariats

Face aux défis économiques, sociaux, sociétaux et environnementaux, les partenariats entre les entreprises et les associations constituent une réponse innovante. 69 % des français partagent cette conviction selon une étude récente*, qui révèle également que la dynamique d'alliances s'accélère sur les territoires. Pour les uns, ce sont les motivations RSE qui amènent à intégrer ce mouvement ; pour les autres, c'est la conscience que les associations ont un rôle à jouer pour aider les entreprises à conduire le changement nécessaire.

Il existe une multitude de formes de partenariats à construire avec le monde associatif, pouvant répondre à différents objectifs de votre entreprise : management/Ressources humaines, ancrage territorial, mais aussi performance économique et innovation. Découvrez comment avec le Labo des Partenariats !


Lire la suite...
 
Avec les Smart grids, devenez acteur de vos consommations et de votre facture d'électricité !

Fin des TRV

La transition énergétique est en marche, elle entraîne une mutation du système de gestion de l'énergie en particulier l'électricité. L'intégration des nouvelles technologies de l'information et de la communication aux réseaux les rendra communicants et donnera au consommateur une place inédite, lui permettant d'être également acteur par le pilotage de sa consommation, voire d'être producteur ou stockeur d'électricité.

Voici quelques informations pour vous permettre d'appréhender ce que votre entreprise pourra développer à travers les Smart grids... et vous aider à vous préparer ! En effet, le prix de l'électricité va augmenter et maîtriser votre consommation devenir un point stratégique pour votre future rentabilité.

 

Lire la suite...
 
LUCIE, le label de référence RSE

lucielogo

LUCIE, label de référence en Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), est décerné depuis 2007 aux entreprises engagées de façon pérenne et concrète dans une démarche de progrès en RSE. Il est aligné sur la norme ISO 26000 et développé en partenariat avec VIGEO et AFNOR Certification. La labellisation LUCIE est un processus qui se veut simple, rentable et adapté aux différents types de structures permettant à une entreprise d'évaluer, de structurer et de valoriser auprès de toutes ses parties prenantes ses actions et ses engagements en matière de RSE, en cohérence avec la norme ISO 26000.

L'entreprise, l'organisme ou l'institution labellisée reçoit ainsi une attestation ou encore une preuve de la qualité de la maturité de son engagement en RSE. La communauté LUCIE compte déjà 12 membres en Poitou-Charentes, et 15 membres en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes.

Lire la suite...
 
Management éthique, management performant !

rhLe management est au coeur de la démarche de RSE. Les apports d'un management éthique sont nombreux et concourent à la performance de l'entreprise. Ceci concerne toute entreprise, de toute taille. La question du management n'est pas que "l'affaire des grandes"...

Augmentation des ventes, de la production, limitation du risque, des coûts de production, l'approche manageriale inscrite dans une démarche de RSE est aussi source d'innovation.

Comment concevoir votre management de manière éthique et en quoi contribue-t-il à la performance globale de votre entreprise ? Voici quelques informations pour vous aider dans votre propre démarche

Lire la suite...
 
Economie circulaire, que font les entreprises en Poitou-Charentes ?

economie circulaireLes entreprises du Poitou-Charentes ont répondu à l'enquête lancée par les CCI et leurs partenaires sur l'économie circulaire en septembre dernier. Objectifs : avoir un état des lieux du positionnement actuel des entreprises vis à vis de l'économie circulaire, ce qu'elles en connaissent, ce qu'elles font dans ce domaine et cerner les potentiels de développement qu'identifient les entreprises, ce qu'elles souhaiteraient faire et ce qu'elles pourraient faire.

Avec un taux de réponse plus que satisfaisant, tant pour l'état des lieux quantitatif que pour l'état des lieux qualitatif, les résultats sont riches et permettent aux CCI d'étayer leur stratégie d'action et d'informer les partenaires de l'enquête (Conseil Régional, DREAL, ADEME, Pôle des Eco-Industries, AREC) pour leurs propres actions à venir.

Voici une synthèse des résultats, en remerciant les 1365 entreprises qui nous ont accordé du temps pour participer.

Lire la suite...
 
COP 21, la transition énergétique en entreprise pour le climat est en marche

logocop21La France va accueillir et présider la 21ème Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations-unies sur les changements climatiques, la COP 21, du 30 novembre au 11 décembre prochain. L'enjeu est majeur puisqu'il s'agit d'aboutir à un 1er accord universel et contraignant sur le climat pour maintenir l'augmentation de la température globale en deçà de 2°C. Le futur accord portera à la fois sur l'atténuation, c'est-à-dire les efforts qui permettront une baisse des émissions de gaz à effet de serre pour contenir le réchauffement climatique, et sur l'adaptation, à savoir comment nos sociétés vont faire face aux déréglements climatiques déjà existants.

De nombreuses initiatives et solutions sont déjà aujourd'hui développées par tous les acteurs et bien sûr les entreprises : elles ont un rôle majeur à jouer dans le nécessaire changement des modes de production et de consommation.

 

Lire la suite...
 
Eco-mobilité, des entreprises se mobilisent !

ecomobilite

Depuis plusieurs années, la question de l'impact de nos déplacements se pose sans que la technologie apporte une réponse suffisante. Impactants, les déplacements le sont au moins à trois titres : impact environnemental (36% des émissions de CO2 en France), impact en terme de sécurité (un mort sur deux au travail est dû aux accidents de trajets...), impact économique (en 2013, le budget auto atteint 11% des dépenses totales des ménages selon l'Insee, avec un "malus" de 11 points pour un ménage rural comparé à un parisien).

Concernant la question des transports, la transition énergétique passe assurément par des changements de comportement pour entrer dans l'ère d'une mobilité plus durable. Dans les entreprises, le sujet est cependant encore souvent peu présent.

Il semble en effet être très "périphérique" face aux préoccupations prioritaires des dirigeants, en particulier quand il s'agit des déplacements des salariés entre domicile et travail, sur lesquels, bien que responsable, l'entreprise n'a guère de prise. Pourtant, des entrepreneurs ont relevé le défi pour essayer de faire évoluer les pratiques de leurs salariés, pour les déplacements professionnels mais aussi domicile-travail. A travers ces initiatives, la mobilité du futur est en marche ! Voici quelques recommandations pour débuter votre propre démarche.

Lire la suite...
 
L'économie circulaire, un projet incontournable pour les entreprises !

economie circulaireDevant l'urgence d'une réflexion sur un usage efficace des ressources, le principe de l'économie circulaire prend une place de plus en plus importante pour devenir la base d'un cadre politique pour un nouveau fonctionnement de nos économies. Modèle qui se veut sobre en ressources et partenarial, voire collaboratif, l'économie circulaire s'oppose au modèle classique dit d'économie linéaire : extraire => produire => consommer => jeter. Son principal défi réside au sein même des entreprises, qui s'impliquent et inventent peu à peu de nouveaux modèles d'affaires.

La Région Poitou-Charentes élabore actuellement sa stratégie d'économie circulaire avec ses partenaires (Etat, Ademe, Chambre de Commerce et d'Industrie, Pôle des Eco-Industries, ...) et l'implication de tous ceux qui en sont acteurs, donc bien sûr les entreprises.

Une grande consultation régionale est lancée auprès d'elles ce début septembre. Elle permettra de créer des moyens d'accompagnement les plus adaptés possibles pour vous et votre développement. Soyez acteur dans cette stratégie, répondez !  

Lire la suite...
 
Vers des territoires à énergie positive

tepos

La Communauté de Communes du Thouarsais en Deux-Sèvres accueillera début septembre les 5èmes Rencontres nationales énergie et territoires ruraux sur le thème des territoires à énergie positive. En Poitou-Charentes, 10 territoires sont concernés par la démarche "TEPCV" ou Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte, et 4 autres sont en devenir.

Mais au fait, qu'est-ce qu'un territoire à énergie positive ? A quels enjeux doit-il répondre ? Quel est le rôle des entreprises dans cette démarche, comment peuvent-elles y contribuer ?

Nous allons tenter de vous donner quelques pistes sur ce sujet.... Et vous inviter à contribuer à une énergie positive !

Lire la suite...
 
Triman, le bonhomme d'une nouvelle signalétique obligatoire pour informer les consommateurs

triman

Depuis le 01/01/2015, si vous êtes metteurs sur le marché français (producteurs, importateurs et distributeurs) de produits recyclables soumis à un dispositif de responsabilité élargie du producteur et qui relèvent d'une consigne de tri, vous avez l'obligation d'apposer la signalétique du Triman. L'objectif de ce nouveau logo est d'identifier clairement et sans ambiguïté les produits recyclables et faisant l'objet d'une collecte séparée quand ils sont usagés.

Voici quelques explications pour en comprendre les objectifs et l'application.

Lire la suite...
 
Entreprises de moins de 50 salariés : engagez-vous pour l'environnement avec la marque EnVol !

envol

La marque EnVol (engagement volontaire de l'entreprise pour l'environnement) permet de valoriser l'engagement en faveur de l'environnement des TPE et PME grâce à des démarches simplifiées et un investissement réduit.
EnVol est accessible à toutes les entreprises (TPE, PME) de France, de tout secteur d'activité dès lors que les effectifs ne dépassent pas 49 salariés. Elle a été créée par CCI France et l'ADEME (agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie). Elle s'appuie sur une norme française NF X 30-205. Elle fait intervenir un organisme tierce partie AFNOR certification. Son intérêt est reconnu par le MDDE (ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie).
Le dispositif EnVol est déployé depuis juillet 2012. 206 entreprises ont obtenu la marque EnVol. Les entreprises qui utilisent actuellement la marque sont mises en avant sur la plate forme www.envol-entreprise.fr. Elles peuvent utiliser le logo de la marque sur leurs supports de communication (site internet, plaquettes, papier à entête, vitrine...).

Alors, pour gagner en crédibilité, prenez votre EnVol ! Participez aux ateliers de découverte (gratuit) qui vous sont proposés le 2 juin à Niort, le 3 à Angoulême ou le 4 à Rochefort, à l'occasion de la semaine du développement durable.

Lire la suite...
 
Allongement de la durée de vie des produits, réparation, réemploi : de nouvelles offres à développer

strategie

L'obsolescence programmée est montrée du doigt par les autorités et les consommateurs européens et français. Trop d'appareils ont une durée de vie raccourcie délibérément. En parallèle, la réparabilité des produits, son coût, l'offre de professionnels de la réparation, ont régressé constamment au profit du changement d'appareil par le consommateur. La difficulté à démanteler les appareils en fin de vie ne facilite pas le recyclage de composants et matières pourtant souvent intéressants et revalorisables.

Les consommateurs montrent de plus en plus d'intérêt pour une consommation responsable ; ils s'intéressent de plus en plus à la performance des produits qu'ils achètent : combien de temps pourront-ils les utiliser (pour combien de temps j'investis ?), pourront-ils les conserver tout en restant "tendance" ? Pourront-ils les réparer à moindre coût en cas de défaillance ? Et au final, sont-ils assurés que le produit usager trouvera une seconde vie,  pourra être recyclé facilement et ne pas finir en déchet à l'enfouissement ?

Cet article s'inscrit dans une série de sujets sur les stratégies de la croissance verte  : la durée de vie de vos produits devient en effet un argument de vente et offre de nouvelles perspectives pour un modèle d'affaire revisité, lui aussi, dans la durée.
Lire la suite...
 
La lutte contre le gaspillage alimentaire, c'est aussi l'affaire des entreprises !

gaspillage

Le gaspillage alimentaire représente près de 20 kg par habitant par an en France, dont 7 kilos d'aliments non consommés et encore emballés. A travers la restauration d'entreprise, ou tout simplement par une sensibilisation de vos salariés aux bonnes pratiques, vous pouvez être un acteur de cet enjeu. En tant que professionnel de ce secteur (commerce de produits alimentaires, restaurateur ou entreprise de l'agro-alimentaire), vous aurez à coeur de promouvoir une démarche exemplaire. Une démarche à laquelle votre personnel et vos clients seront sensibles !

Lire la suite...
 
L'économie du partage, un modèle qui ne cesse de grandir

strategie

L'économie du partage, ou économie collaborative, s'installe tous azimuts dans l'économie "classique". A tort parfois considérée comme une utopie, elle trouve, avec l'incroyage accélérateur que représente internet, de nouveaux marchés tous les jours ... et va encore grandir. De nouvelles entreprises, qu'elles soient des starts up ou des entreprises "installées", s'y intéressent tous les jours.

Elle représente incontestablement un nouveau modèle d'afffaires qui innove en permanence et repense le commerce, qu'il s'agisse de partage entre consommateurs ou entre entreprises. La participation des publics concernés, l'émergence du "community management" dans ce modèle, sont bien inscrits dans la démarche de développement durable qui met l'humain et l'environnement au coeur de ses préoccupations (co-utiliser ou réutiliser permettant d'éviter le gaspillage).

Cet article s'inscrit dans notre série de sujets sur les stratégies de la croissance verte (voir le précédent article sur l'économie de la fonctionnalité) : Voici quelques notions et des exemples qui peuvent vous inviter à innover pour une offre éco-durable. 

Lire la suite...
 
Les Français consomment responsables !

consommationr

Crise ou autres motivations plus profondes ? Le consommateur français, au fil des études, devient de plus en plus responsable, et les entreprises qui misent sur cette tendance sont gagnantes. Moins de gaspillage, plus de transparence et d'éthique, plus d'information et de traçabilité : Plus de la moitié des Français souhaitent consommer mieux avec la santé comme priorité.

Le local et le fabriqué en France sont bienvenus, un produit responsable est avant tout un produit de proximité. Autre tendance qui s'affiche et s'affirme incontestablement, la consommation collaborative et l'économie du partage. La valeur d'usage va-t-elle dépasser la valeur de propriété ? En tout cas, des entreprises telles qu'Ikea n'hésitent pas à se lancer et à proposer la revente de vieux meubles... Un signe ?

Nous vous proposons un point sur ces tendances à travers un résumé de diverses études de consommation récemment parues.

Lire la suite...
 
L'économie de la fonctionnalité, un nouveau modèle d'affaire

strategie

Innovation stratégique de rupture, la démarche de fonctionnalité vous invite à repenser votre modèle d'affaire pour non pas le fonder sur le volume des ventes mais sur la recherche d'une valeur ajoutée supérieure et souvent gagnante pour le fournisseur comme pour son client. Les exemples de réussites de l'économie de la fontionnalité montrent qu'elle ne peut pas se résumer à la substitution de la vente d'un bien par sa location... elle va bien au delà et offre des perspectives pour de nombreuses activités.

Vendre un service, une solution intégrée, une fonctionnalité, c'est aussi placer le développement durable au coeur de son approche et prendre une bonne longueur d'avance.

Cet article s'inscrit dans une série de sujets sur les stratégies de la croissance verte (à suivre ces prochains mois) : l'économie de la fonctionnalité, en effet, vous invite à innover dans votre modèle d'affaires et à aller vers la construction d'une nouvelle offre.
 
Lire la suite...
 
La fin des tarifs réglementés pour l'électricité et le gaz : préparez-vous !

Fin des TRV

La suppression des tarifs réglementés de vente va progressivement concerner tous les consommateurs (seuls les particuliers ne sont pas concernés), et les entreprises doivent dès maintenant se préoccuper de leur politique d'achat en la matière. Dès le 1er janvier 2015, la fin des tarifs réglementés du gaz concernera les sites dont la consommation est comprise entre 30 et 200 MWh par an (PME, restaurants, bureaux, commerce de proximité par exemple).

Voici quelques informations et conseils pour vous aider à faire le point... et à vous préparer ! Un rappel important : l'énergie la moins chère est celle qu'on ne consomme pas et votre efficacité énergétique est plus que jamais à l'ordre du jour !

Lire la suite...
 
Dialoguer aves ses parties prenantes, une source de performance et d'innovation ! (partie 2)

parties prenantesUne démarche de développement durable et de RSE invite l'entreprise à se tourner vers ses parties prenantes, à dialoguer avec elles, avec à terme le but ultime d'intégrer pleinement leurs attentes dans la stratégie, en vue d'orienter ses choix en tenant compte de leurs attentes.

Nous avons dans une 1ère partie évoqué les parties prenantes incontournables de la chaîne de valeur et d'approvisionnement (pour ceux qui n'auraient pas lu la partie 1, voici le lien). Nous vous proposons ce mois-ci d'élargir votre réflexion à l'influence d'autres parties prenantes et de structurer votre démarche.

Lire la suite...
 
Reconnus Garants de l'Environnement

renovation energetique de l'habitat

Le Plan de Rénovation Energétique de l'Habitat (PREH), mis en oeuvre dans le cadre de la transition énergétique, prévoit la rénovation énergétique de 500 000 logements par an à l'horizon 2017 dont 120 000 logements sociaux.

La campagne publicitaire nationale "j'éco-rénove, j'économise" promeut ce dispositif qui propose des aides accessibles à environ la moitié des ménages. Le PREH a en effet pour ambition d'inciter les Français à engager des travaux de rénovation énergétique dans leur logement et de les aider dans leurs démarches. Il est important de noter que la plupart des aides, voire à l'avenir les certificats d'économie d'énergie, sont ou seront conditionnés par le fait que le professionnel qui facture les travaux soit labellisé RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

Quels professionnels sont concernés, pour quels marchés? Quelles sont  les démarches pour devenir "RGE"? Voici un résumé des principales informations et des ressources pour vous renseigner.

Lire la suite...
 
Dialoguer aves ses parties prenantes, une source de performance et d'innovation ! (partie 1)

parties prenantesUne démarche de développement durable et de RSE invite l'entreprise à se tourner vers ses parties prenantes, à dialoguer avec elles, avec à terme le but ultime d'intégrer pleinement leurs attentes dans la stratégie, en vue d'orienter ses choix en tenant compte de leurs attentes.
Cette approche est souvent nouvelle pour les PME, et elle s'avère fréquemment être une source de performance et d'innovation. Qui sont les parties prenantes, comment identifier les acteurs qui ont une influence sur votre activité ? Utilisez-vous les informations qu'elles peuvent vous fournir ? Prenez-vous en compte leurs enjeux pour bâtir votre démarche ? Voici quelques rappels et quelques pistes pour vous aider mieux dialoguer avec elles.  

Lire la suite...
 
Acheter responsable, un projet valorisant et rentable !

achatLe rôle des achats dans une stratégie de développement durable peut se révéler très important. Même si son intégration est encore récente, la fonction achats prend en compte de plus en plus de critères de RSE dans le référencement des fournisseurs et dans les marchés et consultations. Le prix et la qualité restent des fondamentaux, s'y ajoute la prise en compte de critères dans le domaine de l'environnement et du social.

Ainsi, l'entreprise invite ses fournisseurs à contribuer à sa propre démarche par la leur. La quatrième édition du baromètre des achats responsables , menée par l'ObsAR (Observatoire des Achats Responsables) avec Opinion Way (étude portant sur 383 questionnaires complets issus à 65% du privé et 35% du secteur public) montre en effet que, malgré la crise économique, 62% des responsables achats considèrent comme une priorité la mise en place d'une politique d'achats responsables.  

Qu'est-ce qu'acheter responsable et de quelle manière l'achat contribue-t-il à la performance globale de l'entreprise ? Voici quelques informations pour vous aider dans votre propre démarche

Lire la suite...
 
Comment répondre aux clauses de développement durable dans les marchés ?

marchesMarchés publics, marchés privés, de plus en plus souvent la réponse aux appels d'offres et aux consultations comprend des aspects liés au développement durable et à la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises). Ces nouveaux critères peuvent « faire la différence » et ne doivent pas être négligés dans votre réponse.

Que ce soit sous la contrainte de la législation (en particulier pour les marchés publics), pour des raisons de choix de l'entreprise cliente dans sa stratégie, ou encore par conviction de son dirigeant, ces nouveaux critères apparaissent dans les appels d'offres ou les consultations privés ou publics, le plus souvent sous forme de clauses environnementales et/ou sociales. Les négliger serait une erreur, rappelle Bernard Pantet, B Pantet Conseil, venu intervenir à la CCI Deux-Sèvres le 13 décembre sur ce sujet : "Ils sont présents dans au moins 10% de tous les marchés et dans plus de 30% des marchés de la construction ou plus de 20% du traitement des déchets. Seules quelques catégories y échappent encore, par exemple les marchés de formation, mais cela va évoluer". Pour les marchés où ces critères sont présents, ils représentent, selon Bernard Pantet, en moyenne 10% du poids des critères, mais parfois au delà de 20% ! "Dans la plupart des cas, explique Bernard Pantet, deux ou trois offreurs se retrouvent au final très proches en termes de prix et de pertinence technique, de qualité de l'offre. Pour faire la différence dans le lot, les critères de développement durable sont vraiment efficaces quand on sait bien y répondre".

Comment ? Voici quelques pistes qui vous permettront peut-être de mieux préparer vos réponses à ces marchés. 

Lire la suite...
 
Quand l'informatique se met au vert (partie 2)

informatique verte

Dans le cadre de votre démarche de développement durable, avez-vous pensé à prendre en compte l'informatique ? Nous avons commencé à vous donner quelques pistes à ce sujet le mois dernier (pour ceux qui n'auraient pas lu la partie 1, voici le lien).
 
Nous poursuivons ce mois-ci en explorant deux types d'actions possibles : d'une part les "bonnes pratiques", d'autre part ce qui relève de l'innovation dans ce domaine.

Alors, n'hésitez plus à mettre au vert votre informatique !  
Lire la suite...
 
Quand l'informatique se met au vert (partie 1)

informatique verte

Dans le cadre de votre démarche de développement durable, avez-vous pensé à prendre en compte l'informatique ? "Certainement" répondront de gros "consommateurs" du tertiaire ; probablement "pas du tout" répondront bon nombre de PME de tous secteurs.
Le terme de "green iT" (en français mot à mot « informatique verte », plus largement « informatique éco-responsable") se retrouve aujourd'hui dans bon nombre de communications des acteurs de l'informatique et du numérique.
 
En effet, la dématérialisation est une piste importante pour limiter les émissions de GES (Gaz à effet de serre)... à condition que les technologies informatiques ne soient pas elles-mêmes une source équivalente ou supérieure d'émissions et d'autres impacts !

A 19 grammes de CO2 l'empreinte carbone d'un e.mail selon l'Ademe, on réalise que l'informatique n'est pas sans impact, loin de là. Cet article va essayer de vous donner quelques pistes pour mettre votre informatique "au vert"... en évitant le jargon technique (et ce n'est pas le plus facile !)...
 
Lire la suite...
 
Eco-innovez !

innovation

"Celui qui croit que la croissance peut être infinie dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste" disait Kenneth Boulding (1910-1993), Président de l'American Economic Association.
 
Nous traversons une période qui semble bien illustrer ce  que cette petite phrase voulait dire. Alors, si la croissance telle que nous la concevions jusqu'à maintenant est en panne, si nous devons repartir sur une nouvelle idée de la croissance économique, qui serait plutôt celle d'une "évolution soutenable" comme le propose Marc Zischka du cabinet Ecologik Business, qui retraduit ainsi le terme anglais de "sustainable development", il est temps de choisir le plan B. Le plan B, c'est l'expression utilisée par Lester Brown de l'Earth Policy Institute, un "think tank" américain à vocation environnementale qu'il a fondé, pour désigner un programme ambitieux et optimiste à l'échelle planétaire, qu'il remet à jour et améliore régulièrement.
 
De nombreux "éco-entrepreneurs" ont déjà pris en compte cette nouvelle donne, mais encore beaucoup d'entreprises n'ont pas  vraiment pris la mesure des changements qui sont en oeuvre et mis en route les projets qui assureront leur pérennité... et celle de notre économie, de notre société. Alors, quels projets ? Que signifie ce "plan B", comment innover à l'échelle de votre entreprise et de votre action d'entrepreneur ? Comment avancer et trouver des appuis pour les mener à bien ?
 
Cet article vous propose quelques pistes pour vous y aider.

Lire la suite...
 
Faites le point sur votre éclairage

eclairage

A l'heure de l'été, c'est peut-être le bon moment pour vous de revoir votre point de vue sur l'éclairage. 

Depuis le 1er juillet, la loi encadre la durée de fonctionnement de l'éclairage nocturne pour favoriser les économies d'énergie et lutter contre la pollution lumineuse. 
Mais même en dehors de ces contraintes, vous pouvez repenser votre installation et économiser plus de 30% d'électricité tout en gardant ou même en améliorant la qualité d'éclairage.

Voici quelques informations et conseils pour vous aider à faire le point... et à économiser facilement et durablement !

Lire la suite...
 
La méthanisation, de l'énergie à développer !

tiper

Technologies bien au point, ressources plutôt abondantes (presque tous déchets organiques), expériences réussies, la méthanisation est une source d'énergie à développer, et elle est encouragée en Poitou-Charentes. Elle favorise la diminution des gaz à effets de serre, dynamise l'économie locale, permet d'encourager l'utilisation de fertilisants naturels à meilleure valeur agronomique... L'inauguration récente en Deux-Sèvres de Tiper Méthanisation offre une réalisation exemplaire.

Mais à qui s'adresse la méthanisation ? Est-ce que les entreprises sont concernées par cette source d'énergie ? Si oui, lesquelles ? Quels types de projets sont envisageables ? Pourriez-vous vous y intéresser ? C'est à ces questions que nous allons tenter d'apporter quelques réponses. Entrons dans l'univers du biogaz et du digestat pour comprendre quels acteurs locaux peuvent s'intéresser à la "digestion anaérobie" qui est l'autre appellation de la méthanisation.

Lire la suite...
 
L'économie circulaire, un gisement de ressources et d'idées

economie circulaireNouveau modèle économique dans un système visant le zéro déchet, "l'économie circulaire consiste à réintégrer une matière qui a déjà été utilisée dans la fabrication du même produit" selon Jean-Philippe Carpentier, président de Federec, Fédération de la récupération, du recyclage et de la valorisation. Gisement potentiel énorme (elle permettrait une division par deux des coûts de fabrication de produits tels que les téléphones portables), son principal défi réside au sein même des entreprises, qui doivent inventer de nouveaux modèles afin de préserver leurs revenus tout en vendant moins. Paradoxe ou véritable opportunité d'entrer dans une économie de la fonctionnalité, où le service remplace le produit par un système de mise à disposition ?
En tout cas, les entreprises ont tout intérêt à prendre au sérieux le sujet, qui pourrait aboutir à un projet de loi, comme il en existe déjà dans certains pays, à l'horizon 2017.
Voici quelques pistes pour une réflexion qui vous invite à l'innovation et à la création de nouvelles valeurs ajoutées.

 
Lire la suite...
 
La consommation responsable poursuit sa croissance

conso

La crise a-t-elle des conséquences sur la consommation responsable ? De récentes études (Ethicity, Mescoursespourlaplanete, Crédoc) donnent une réponse affirmative à cette question. Avec des tendances et des nouveautés dans les comportements du consommateur français. Malgré la conjoncture difficile, la consommation responsable poursuit sa croissance.

Le sujet est important, et la semaine du développement durable, qui vient de se terminer, nous donne l'occasion de faire le point sur ces tendances : le consommateur est plus vigilant sur l'information, privilégie le local, choisit la frugalité et se réfugie vers les valeurs simples et durables. Une baisse de la confiance dans les entreprises est un autre indicateur qu'il faut prendre en compte. Une consommation plus alignée avec les convictions de chacun : moins de gaspillage, moins de superflu, plus d'éthique et de partage de valeur... et un besoin toujours croissant d'informations qu'elles soient environnementales ou sociales.

Nous vous proposons un point sur les principaux enseignements de ces études et quelques pistes pour aller plus loin dans cette analyse.

Lire la suite...
 
La transition énergétique fait débat, participez !

transition énergétique

Le gouvernement met en oeuvre un programme de consultation pour dégager les priorités qui vont engager notre pays dans la voie de la transition écologique et énergétique. Ce programme s'appuie sur les conférences régionales (celle du Poitou-Charentes aura lieu le 4 avril), et les CCI sont amenées à relayer la consultation auprès des entreprises.

En effet, les enjeux et les défis de la transition concernent directement les entrepreneurs de tous les secteurs. Grands enjeux, anticipation ... ou réflexion sur ce qui demain augmentera ou non le poids de nos factures d'énergie ? Nous vous alertons sur les deux. Et nous vous invitons à nous relayer vos actions et vos idées en répondant à une enquête en ligne.

Voici quelques points de repères sur la transition énergétique et des indications sur les moyens de vous exprimer jusqu'à fin mai 2013. Nous vous invitons à réserver la date du 14 mai à 18H00 à Niort pour une rencontre dédiée aux entreprises afin qu'elles participent aux débat.

 
Lire la suite...
 
Le recyclage des meubles est en marche

dea

Outre la prévention des déchets, le Grenelle de l'Environnement a mis en avant la nécessité d'accroître la valorisation matière et de faire de nos déchets des sources de matières premières secondaires. Les encombrants ont fait l'objet d'un travail particulier et d'expérimentations, et la filière ameublement débute cette année une vaste entreprise de valorisation, sous l'impulsion de la législation. La loi de finance 2013 prévoit en effet qu'à partir de mai une éco-participation sera facturée à l'acheteur de chaque meuble afin de financer le nouveau dispositif. Deux acteurs "éco-organismes" sont d'ores et déjà prêts à agir  : Eco-mobilier pour les meubles abandonnés par les ménages, Valdelia pour les mobiliers professionnels.

Détourner les déchets de mobilier de la décharge en privilégiant le recyclage et la réutilisation est leur objectif : à terme ce seraient 45% (pour le mobilier ménager) à 75% (pour le mobilier professionnel) de ce gisement qui seraient ainsi valorisés (hors valorisation énergétique).  Même s'il nous manque encore quelques précisions dans la mise en oeuvre de ce dispositif qui sera effective au mois de mai prochain, nous avons souhaité faire le point dans cet article à destination de tous les professionnels de la filière, nombreux en Poitou-Charentes, mais aussi de ceux qui pourraient s'intéresser à ces nouvelles matières premières issues du recyclage de nos meubles usagés ...

 

Lire la suite...
 
Boostez le capital immatériel de votre entreprise !

rse

Croissance, emploi, consommation, ... les indicateurs du climat économique ne sont guère enthousiasmants en ce début 2013... Pourtant, des entreprises progressent, et leur capital immatériel s'accroît. "Les deux tiers de la valeur d'une entreprise sont généralement constitués par des actifs immatériels. Pourtant la plupart des tableaux de bord élaborés pour piloter la performance des entreprises ignorent encore le suivi de leurs valeurs immatérielles" écrit François Jégard, Expert-comptable et Commissaire aux comptes, Président de la Commission "Responsabilité Sociale des Entreprises et Innovations" de l'IFEC (Institut Français des Experts-comptables).

Or, la RSE (Responsabilité Sociétale de Entreprises) est une démarche qui développe ce capital immatériel. Comment et dans quelle mesure ? De quelle manière la valoriser ? Cet article vous mettra sur la piste, notamment à travers les propos tenus par Alan Fustec, président de Goodwill-Management et directeur général de l'Agence LUCIE, lors de son intervention au congrès développement durable des CCI, et à partir de quelques exemples.

 
Lire la suite...
 
Les Certificats d'Economies d'Energie, pensez-y !

certificat d'économie d'énergie

Le mois dernier nous vous proposions de faire le point sur vos consommations d'énergie et d'engager une démarche pour les réduire et accroître votre compétitivité. Cet article vient compléter celui de novembre de témoignages et d'informations sur le dispositif des Certificats d'Economies d'Energie.

En effet, parce que le dispositif paraît parfois complexe au 1er abord, les entrepreneurs ne sont pas toujours au fait de l'intérêt qu'il peut présenter pour renforcer leur démarche de performance énergétique.

Voici quelques points de repères et des exemples d'entreprises qui pourront vous "éclairer" en cette période de fêtes...

 
Lire la suite...
 
L'énergie au coeur de votre compétitivité

energie

Alors que le grand débat national sur la transition énergétique débute, la recherche d'un modèle de développement sans gaspillage et plus respectueux de l'environnnement est au coeur de la réflexion sur le cadrage recherché. En effet, de novembre 2012 à avril 2013, il s'agira selon le Premier Ministre "d'examiner les conditions industrielles, économiques et sociales de la mutation qui s'engage", qui doit reposer sur "un modèle de développement sobre et efficace".

Nous vous proposons de ne pas attendre avril et d'engager dès maintenant la réflexion au niveau de votre propre entreprise, quelle qu'en soit l'activité. Des économies d'énergie sont toujours possibles et constitue un moyen non négligeable de réduire vos coûts, tout en permettant de diminuer également votre impact environnemental.

L'énergie est certainement au coeur de votre compétivité, cet article vous propose de faire le point et d'identifier des pistes pour réduire vos coûts.

 
Lire la suite...
 
«DébutPréc12SuivantFin»

Page 1 de 2